Archives de catégorie : Ressources

Enseigner EN langue vivante étrangère

Le guide pour l’enseignement en langue vivante étrangère de l’école au lycée – Oser les langues vivantes étrangères-
est disponible sur eduscol.

Ce guide a pour ambition d’accompagner très concrètement le développement de l’enseignement en langue, dans les écoles, pour constituer des parcours renforcés au bénéfice du plus grand nombre d’élèves.

 

Langues vivantes étrangères : conférence du Cnesco – mars 2019

Le Cnesco a publié un dossier de ressources complet sur les langues vivantes étrangères, suite à la conférence de consensus, qui a eu lieu les 13 et 14 mars 2019.

 » Les recommandations du jury de la conférence de consensus sont construites autour de 4 axes :

  • la progressivité des apprentissages, du primaire à la fin du lycée : travailler sur l’oral de manière progressive (la musicalité en maternelle, l’écoute dès le CP, l’expression dès le CE2, les stratégies de compréhension au collège et lycée), guider les élèves vers l’autonomie en s’appuyant sur les outils numériques, créer des ponts entre les différentes langues et cultures ;
  • une évaluation tournée vers un « droit à l’erreur » et les compétences réelles des élèves : reconnaitre aux élèves le droit de se tromper, évaluer plus précisément les élèves, délivrer avec le baccalaruéat une certification par activité langagière ;
  • l’augmentation de l’exposition des élèves aux langues : proposer des cours de langues d’une durée plus courte mais plus régulièrement, proposer une autre matière enseignée en langue étrangère, proposer les dispositifs d’exposition renforcée à tous les élèves, favoriser la mobilité internationale des élèves et des enseignants ;
  • un meilleur accompagnement des enseignants : redonner une place à l’enseignement explicite des langues, construire un « programme lexical » national, repenser le recrutement et la formation des enseignants en langues. »

Source : Cnesco [en ligne] , consulté le 20 février 2020
disponible sur : https://www.cnesco.fr/fr/langues-vivantes-etrangeres-comment-mieux-accompagner-les-eleves/

 

Oser les langues vivantes étrangères à l’école

Un guide pratique pour l’enseignement des langues, vient de paraître sur Eduscol à l’attention des professeurs du premier degré .
Il vise à accompagner les professeurs dans un enseignement progressif et cohérent en langues vivantes étrangères de l’entrée au CP jusqu’à l’arrivée au collège.

La première partie de ce document pose les éléments du cadre conceptuel que le professeur pourra s’approprier pour asseoir sa pratique sur un socle solide. Il rappelle les attendus définis par les textes réglementaires qui régissent cet enseignement et s’appuie sur les apports de la recherche pour prodiguer des conseils très concrets de mise en œuvre en classe.

La deuxième partie offre des exemples de progression pédagogique déclinés dans quatre langues vivantes : allemand, anglais, espagnol et italien. Ces progressions s’appuient sur les programmes des cycles 2 et 3, s’articulent autour des activités langagières de l’oral principalement et des thématiques culturelles de la langue étudiée. Elles sont adossées aux niveaux du Cadre européen commun de référence pour les langues (CECRL) visés pour chaque niveau et chaque cycle.

Volume complémentaire du CECR avec de nouveaux descripteurs

Le conseil de l’Europe a publié en février 2018 un volume complémentaire du CECR dont l’objectif est de combler les lacunes existant dans les échelles initiales des descripteurs.

Ce volume complémentaire propose ainsi :

  • de nouvelles échelles, absentes de la version de 2001, pour la médiation et la compétence plurilingue/pluriculturelle ;
  • des descriptions plus complètes des échelles pour la compréhension orale et écrite ;
  • des descripteurs pour d’autres activités communicatives, telles que l’interaction en ligne, l’utilisation des télécommunications, la réaction à des textes d’écriture créative et à la littérature ;
  • un enrichissement de la description des niveaux A1 et des niveaux C, particulièrement C2.

anglais et EPS

Comment faire progresser doublement les élèves, en anglais et en EPS ?
Comment articuler les enseignements de l’anglais et de l’EPS ?
Comment utiliser l’anglais pour enseigner l’EPS ?

  articulation anglais, et EPS, programme 2008

   croisement entre les acquisitions attendues en Langues Vivantes et les Activités Physique, Sportives et Artistiques (« APSA »), du CP au CM2, programme 2008

   croisement entre le lexique et les fonctions grammaticales à utiliser en anglais, et les activités physiques supports

 documents élaborés pour les stages « anglais et EPS » conduits conjointement par Matthieu Laugier, CPD EPS, et Sylvain Lenoir en 2012-2013 puis Anne Olivaux en 2013-2014 (18 mars et 22 mai 2014), chargés de mission LV.

Le lexique et les expressions pour animer vos séances d’EPS en anglais :
accessibilité par thème, par ordre alphabétique anglais, par ordre alphabétique français, et incluant le codage de l’accentuation de prononciation :
   prosodi-sports
extrait :

Anne Olivaux chargée de mission LV en 2013-2014

pour aller plus loin :
propositions détaillées pour
– course longue
– activités d’orientation
– jeux de balle et de renvoi
– ultimate
http://eps.circo25.ac-besancon.fr/eps-et-anglais/

Pistes d’activités théâtrales

Pistes d’activités théâtrales en classe de langue :

– jeux de rôles : la situation est connue des deux (ou plus) protagonistes, mais chacun a une fiche (ou une carte, ou une indication orale secrète) d’un détail ou de directive(s) ignoré(es) de l’autre.
Exemple1 : dans la rue
Carte 1 : tu croises une personne âgée, tu lui demandes un renseignement (l’heure, où est l’arrêt du bus, la poste, …)
Carte 2 : tu es une personne âgée qui n’entend pas très bien [et comprend souvent de travers]
Exemple2 : au restaurant, à partir du menu ou de la carte
Carte1(client) : tu voudrais absolument un plat qui ne figure pas au menu
Carte2 (serveur) : tu ne peux servir que ce qui figure au menu
Exemple3 : prendre rendez-vous (pour aller au cinéma, à la piscine, …)
Carte1 : des activités réparties sur la semaine
Carte2 : d’autres activités réparties à d’autres moments

– jouer des personnages observés préalablement sur image :
(illustration d’un album ou d’une BD, photo, …)
l’enseignant conduit d’abord une observation très directive pour chaque personnage : qui est-ce ? que fait-il ? de quelle humeur est-il ? que voit-il ? …
puis les élèves (binômes ou petits groupes) disposent d’un temps de concertation pour se répartir les rôles, se concerter, préparer, répéter, …

– inventer une suite
à un bref extrait vidéo, sonore, une image avec un très bref texte, …

– autres formes « théâtrales » :
théâtre avec masques
marionnettes, poupées de doigts
théâtre d’ombres (avec son propre corps ou avec des silhouettes)
exemple : https://www.youtube.com/watch?v=DdwDV8x0vVI
conte musical
kamishibaï

ressources bibliographiques :
3, 2, 1, action ! le drama pour apprendre l’anglais au cycle 3, Joëlle Aden et Kester Lovelace, Sceren Créteil 2004
empruntable à l’atelier Canopé
saynètes en anglais pour les 9-13 ans, François Fontaine, Sophie Rosenberger, Lalie Walker, Retz ; papier ou e-pub
https://www.editions-retz.com/theatre/saynetes-en-anglais-9782725624037.html
to the zoo and short plays, pour les 8-10 ans, Lalie Walker, Retz
https://www.editions-retz.com/theatre/to-the-zoo-and-short-plays-9782725623979.html
Meg and Mog : four plays for Children, David Wood, Jan Pienkowski, Penduin Books 1994
http://www.reseau-canope.fr/atelier-essonne/spip.php?article538
fiches à photocopier Anglais cycle 3, coordonné par Martine Kervran, Bordas 2002, fiche 15 (mise en train : jeu de l’aveugle ; cartes-situations à jouer
épuisé mais empruntable à l’atelier Canopé
Huckepack, Klett Verlag 1994 : scripts de scènes à jouer en allemand pour des contes de Grimm (die Bremer Stadtmusikanten, des Kaisers neue Kleider, Hänsel und Gretel
épuisé mais empruntable à l’atelier Canopé

accessibles gratuitement sur internet :
– allemand : les parcours « Theater Club » sur 1, 2, 3, Dabei!
http://www.didier-123dabei.com/
– anglais : les dialogues sur I love English school numérique
https://brne.bayardeducation.com/

à consulter :
– site de la BBC pour les ressources audio :
http://www.bbc.co.uk/programmes/articles/2SZd2Y2nbz0jLdtBzBnzTKh/drama
– site One Stop English pour les jazz chants relatifs à la vie quotidienne et  transférables :
http://www.onestopenglish.com/skills/listening/jazz-chants/mp3-files-and-recording-scripts/
– site de l’académie de Poitiers pour les fiches-guide :
http://ww2.ac-poitiers.fr/ia17-pedagogie/spip.php?article377

auto-formation :
parcours Magistère : les enjeux du théâtre à l’école élémentaire

liens vérifiés octobre 2018

exploiter des publicités en classe

La vidéo en classe sera utilisée comme un déclencheur d’activités pour les élèves.

Les séquences vidéos doivent être courtes, quelques minutes par séance seulement.

Avant la projection :
– Réactiver les connaissances des élèves qui permettront la compréhension

– Présenter le titre ou l’image et demander aux élèves d’imaginer ce qu’ils vont voir (personnages, lieu, époque, histoire…)

Pendant la projection :
– Lever la main quand on repère un mot, une structure ou une phrase (avec ou sans image)
– Compter les personnages et les nommer
– Repérer dans une liste de mots  le vocabulaire du film
– Sur image arrêtée, résumer ce qui s’est passé puis imaginer la suite
– Imaginer le dialogue après la projection sans son
– Après plusieurs projections, doubler le rôle d’un personnage

Après la projection :
– Compléter un questionnaire vrai/faux
– Retrouver l’ordre de phrases simples entendues
– Dessiner quelques scènes du film dans l’ordre chronologique en incluant quelques bulles de dialogue
– Jouer la séquence visionnée par petits groupes (mimes et dialogues)
– Choisir un personnage et répondre aux questions du groupe qui doit découvrir son identité

stage de formation continue, le 3 février 2005

P. Brisebard – K. Duquet – D. Inglada – C. Mouhat

Les vidéos publicitaires :

Elles seront sélectionnées pour leur possible utilisation en classe de langue et non pas pour le message publicitaire véhiculé : à mettre en lien avec l’utilisation des techniques usuelles de l’information et de la communication « adopter une attitude responsable » et l’instruction morale et civique « connaissance des risques liés à l’usage de l’internet ».

Exemples :

– caramels Cadburys :   31 secondes
http://www.youtube.com/watch?v=EjQ5Yw72xtA
proposition détaillée d’utilisation en classe

– Dany yoghurt (with the cute dog) : 47 secondes
http://www.youtube.com/watch?v=_IrArFT8pP0

– Alphabet commercial Zellers « Everything from A to Z » :   31 secondes
http://www.youtube.com/watch?v=7jFFJ8ifgj8

stage de formation continue personnes ressources, septembre 2009
liens vérifiés le 28 octobre 2018

formes géométriques

les formes et les couleurs, lexique de base nécessaire pour l’EMILE en arts visuels en allemand, à destination d’élèves de CM2 débutant l’allemand mais ayant déjà appris l’anglais.

Les couleurs
– éventuellement celles du drapeau allemand
– les 4 qui ne ressemblent pas à l’anglais : gelb, lila, rosa, schwarz
– les 7 qui ressemblent à l’anglais :blau, grün, rot, orange, grau, weiß, braun

phonologie :
accentuation rosa, lila

Kimspiel :
D’abord collectivement (Bildkarten au tableau), puis en binôme (feutres ou crayons de couleurs)
– Augen zu!
– Augen auf!

was fehlt?

Production orale :
– Welche Farbe hat das Krokodil ? die Giraffe ? …    die Tomate ? die Banane ?

Les nombres
1-2-3-4   (pour compter les angles des formes géométriques)

Les formes
– à partir de Bildkarten (fichier joint)
– écouter et reconnaître : jeu de Lucky Luke : afficher les images sur le pourtour de la classe : la maîtresse dit, les élèves désignent, puis désignent et répètent ; passer en relais
– production orale : jeu de memory (fichier joint) ;
astuce pour ne pas mélanger les cartes : imprimer chaque jeu sur une feuille de couleur différente, ce sera utile aussi pour faire associer forme et couleur

Phonologie :
– production du /ç/ et du coup de glotte de Rechteck
– insister sur l’accentuation ; la matérialiser, ranger les cartes par accentuation :

  Bildkarten formes géométriques

  memory formes géométriques

  mémo pour l’enseignant.e

Kandinsky

séquence d’EMILE arts visuels pour l’allemand en CM2
Cette séquence peu faire suite à celle relative au Bauhaus

Informations pour l’enseignant :
– l’essentiel en français :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Vassily_Kandinsky
– l’essentiel en allemand :
https://de.wikipedia.org/wiki/Wassily_Kandinsky
– TDC n° 807 du 1er  janvier 2001 avec le poster de « Gegen Blau » en 1939 (après la période Bauhaus)
https://www.reseau-canope.fr/notice/tdc-n-807-1er-janvier-2001.html

Préalable en langue allemande pour les élèves :
lexique des couleurs et des formes géométriques

introduction :
– si cette séquence suit celle du Bauhaus, revoir la vidéo de Karambolage et des pauses sur Kandinsky à 1’03 » et à 2’32 »
https://www.arte.tv/de/videos/072310-008-A/karambolage/
– projeter le portrait de Kandinsky avec son nom en caractères latins et russes (fichier joint)
– partir de ce que les enfants connaissent, souvent :
weiches Hart (Mollesse dure, 1927),
Gegen Blau (vers le bleu, 1939),
gelb-rot-blau (jaune-rouge-bleu, 1925)

Entraînement à la production orale :
– A mesure de la projection d’une vingtaine de tableaux (dossier joint), amener les élèves à « décrire » les tableaux, en posant des questions induisant des réponses qu’ils sont capables de produire : noms des formes et des couleurs.
– utiliser les structures connues pour décrire : Das ist… Es sind …  Ich sehe…
– éventuellement, introduire : links, rechts, oben, unten

Production orale en continu :
– utiliser la série de 10 tableaux choisis pour leur titre (diaporama joint)

  • gelb-rot-blau
  • gegen Blau
  • Kreise im Kreis
  • Akkzent in rosa
  • grüne Spitze
  • einige Kreise
  • 13 Rechtecke
  • rotes Quadrat
  • orange
  • schweres rot

– les décrire (collectivement), les repérer, repérer le détail qui donne son nom au tableau
– Projeter l’ensemble des tableaux sous forme de mosaïque, avec numéros (fichier joint)
– Chaque binôme choisit un tableau en secret et prépare sa description orale.
– Description orale par un binôme,
– les autres élèves travaillent en compréhension de l’oral et doivent identifier le tableau par son numéro.
(on peut élire le tableau préféré de la classe)

Pairwork :
– idem pour faire deviner son tableau préféré (mein Lieblingsbild) à son/sa voisin/e

Production écrite :
– Chaque élève colle les reproductions de tableaux et recopie (ou relie) le titre (fichier joint)
– En binômes : très brève  description d’un tableau

Production artistique :
– Créer un tableau « à la manière de Kandinsky »
– lui donner un titre en allemand

Eventuellement :
chaque élève prépare une description orale de son œuvre, et la dit devant ses camarades pour la leur faire reconnaître.

  mémo pour l’enseignant.e
  sélection d’une vingtaine de tableaux à projeter
  Foto und Name Wassily Kandinsky
  10 Bilder Kandinsky
les 10 tableaux numérotés
  vignettes pour cahiers (pour 2 élèves)

pour aller plus loin :
– l’Institut Goethe
propose un dossier pédagogique (en allemand) avec les consignes simples à donner aux élèves pour créer chacun une forme animale, à regrouper sur un tableau collectif.
A partir du tableau « dans le bleu ».
http://www.goethe.de/ins/it/pro/pervoi/kandinsky_150611.pdf
– La Kunstgelarie « der rote Hahn »
propose un dossier pédagogique pour créer des oeuvres à la manière de Kandinsky :
https://www.kunstgalerie-derrotehahn.de/kandinsky

Sylvie Marlin, CPD LV Doubs, juin 2016 ; liens vérifiés le 26 octobre 2018